L'ASJ entre dans le top 5 de la D1 Féminine !

Dimanche 22 janvier 2017 à 14h30
Albi (Stade Maurice Rigaud)
Albi - Soyaux : 1-4 (1-1)
Spectateurs : 215
Arbitres : Solenne Bartnik assistée de Nicolas Poux et Jérôme Cebrian.
But pour Albi : Sabrina Barbe 12'
Buts pour Soyaux : Laura Bourgouin 17', 77', Anna Clerac 47', Elodie Nakkach 71'

Avertissements : Laurianne Cervera 63', Kimberley Cazeau 90+2' pour Albi

Albi : 1-Cindy Perrault ; 5-Anaïs Arcambal ©, 24-Manon Cazes, 15-Manon Rouzies, 13-Angélique Schlepp (4-Aïvi Mitchai 80') ; 25-Laurie Saulnier (20-Pilar Khoury 56'), 7-Kristina Pantelic, 22-Laurianne Cervera, 8-Kimberley Cazeau ; 29-Sabrina Barbe (19-Myriam Benlazar 75'), 10-Patricia Martinez Augusto. Entr.: Adolphe Ogouyon
Non utilisées : 21-Laura Condon, 30-Gabrielle Lambert

Soyaux : 30-Romane Munich ; 2-Anaïs Dumont ©, 5-Marie Aurelle Awona, 27-Cynthia Viana, 19-Julie Thibaud (11-Viviane Boudaud 59') ; 26-Allison Blais, 6-Elodie Nakkach, 4-Justine Deschamps, 7-Anna Clerac (10-Gwendoline Djebbar 77') ; 15-Pamela Babinga, 17-Laura Bourgouin (29-Anne-Laure Davy 85'). Entr.: Juan Paredes et Nicolas Goursat


Compte tenu des enjeux, il n'était pas évident d'aller gagner à Albi qui comptait sur ce match pour se relancer. Les Bleues connaissaient l'importance d'une quatrième victoire. Elles étaient préparées pour partir en croisade pour les cinq prochains matchs (voir article précédent).

L'entame était tout à l'avantage de Soyaux qui, contre le cours du match, se trouve mené à la marque à la 12ème minute. Les locales ne conserveront cet avantage que 5 minutes, jusqu'à l'égalisation de Laura Bourgouin. La première mi-temps se termine sur ce score de parité avec une maîtrise plutôt du côté des Bleues.

Dès le début de la seconde période, Anna Clérac donne l'avantage à Soyaux qui aggrave le score par Elodie Nakkach puis de nouveau pas Laura Bourgouin, pour une victoire 1 à 4. Objectif atteint pour les Bleues qui remontent à la cinquième place.

Ce classement n'est qu'anecdotique au regard des matchs en retard qu'il reste à jouer. St Etienne compte deux matchs de retard.  Juvisy, Guingamp et Marseille ont un match de moins que Soyaux alors que Rodez et Bordeaux sont sur le même nombre que Soyaux.

Au delà de ce classement, cette victoire permet à Soyaux de compter désormais 16 points, soit 9 points d'avance sur le premier relégable Albi (7 points). Les Bleues restent sur une bonne dynamique de 3 victoires successives (Lorient en CDF – Bordeaux – Albi) et enregistrent le retour de blessure de Gwendoline Djebbar. Les voyants sont au vert pour se déplacer à Nantes en coupe de France, dimanche prochain, puis pour recevoir St Etienne le 5 février.