Situation géographique

Soyaux – 10 000 habitants – est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine). Limitrophe de la ville d’Angoulême, Soyaux occupe une position de choix dans cet ensemble de plus de 100 000 habitants et dispose d’atouts majeurs pour accompagner son essor.

Historique

L’Amicale Sportive de Soyaux a créé, en 1968, une section féminine afin de faire participer le club à des tournois ou des fêtes de village dans lesquels évoluaient des équipes féminines. C’est aujourd’hui avec une certaine nostalgie que Claude Fort nous rappelle, qu’alors joueur à l’AS Soyaux et âgé de 19 ans, il a pris en main la section féminine pour donner un coup de main.

« J’ai rapidement trouvé des filles très motivées. A l’origine, le côté minoritaire de cette pratique m’avait semblé un défi passionnant à relever. Il l’a été ! »

Il est aujourd’hui l’un des vice-présidents après avoir été pendant une vingtaine d’années l’entraîneur !

Pour continuer à grandir, la section féminine de l’AS Soyaux, créa au milieu des années 70, ce que l’on peut désigner aujourd’hui comme la première école de football féminin. Cette politique axée sur la formation a porté ses fruits puisque plusieurs joueuses formées au club ont été ou sont encore internationales.

 

Scission…

Au fil du temps, les résultats de l’équipe féminine de l’AS Soyaux (vainqueur à plusieurs reprises du championnat de la Ligue Centre-Ouest, vice-champion de France en 1980) commençaient à faire de l’ombre aux équipes masculine du club.

En 1982, la section féminine de l’AS Soyaux est supprimée par le club. Mais grâce à la volonté de certains dirigeants et aux joueuses (50 licenciées), le club renaît sous le nom de l’ASJ Soyaux (Association Sportive Jeunesse de Soyaux) et sera désormais exclusivement féminin.

Cette péripétie n’altère pas la marche en avant de l’ASJ Soyaux. En 1984, le club remporte son premier titre de Championnes de France et depuis son accession en première division en 1975, l’équipe a joué 35 années consécutive, finissant vice-championne à 5 reprises (1980, 1986, 1987, 1989, 1996).

 

DATES CLES

1968

Création d’une section féminine au sein de l’Amicale Sportive de Soyaux

1971

1er match officiel de la section féminine, le 20 mars, au stade Chanzy d’Angoulême

1975

Promotion en Division 1 Nationale (D1), Création de la 17ème école de foot féminin en France

1978

Premier trophée régional en remportant la Coupe du
Centre-Ouest

1980

Vice-championnes de D1
(Finale perdue face au
Stade de Reims)

1982

Suppression de la section féminine de l’AS Soyaux, Reconstitution immédiate en tant qu’Association Sportive Jeunesse de Soyaux

1983

6e Coupe du Centre-Ouest consécutive

1984

Championnes de France de D1 (remporté face au VGA Saint-Maur)

1986

Vice-championnes de D1
(Finale perdue face au
VGA Saint-Maur)

1987

Vice-championnes de D1
(Finale perdue face au
VGA Saint-Maur)

1989

Vice-championnes de D1
(Finale perdue face au
Saint-Brieuc SC)
10e Coupe du Centre-Ouest

1996

Vice-championnes de D1
(derrière le FCF Juvisy)

2001
15e Coupe du Centre-Ouest
2003
1ère Demi-finale de Challenge de France (perdue face au FC Lyon)
2005
2ème Demi-finale de Challenge de France (perdue face à l’Olympique lyonnais)
2008
3ème Demi-finale de Challenge de France (perdue face à l’Olympique lyonnais)
2009
Corinne Diacre revient au club comme entraîneur après 19 saisons dans l’équipe en tant que joueuse
2010
Rétrogradation historique en Division 2 Nationale (D2)
2011

Vice-championnes de D2, Remontée immédiate en Division 1 (D1) – Labellisation de l’École de foot féminin

2012
2ème Rétrogradation en Division 2 (D2)
2013
Remontée immédiate en Division 1 (D1), Corinne Diacre quitte son poste d’entraîneur
2014
4ème Demi-finale de Coupe de France (à nouveau perdue face à l’Olympique lyonnais)

Pin It on Pinterest

Share This